• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 3 avril 2008

Archive journalière du 3 avr 2008

Protégé : Instance Representative du Personnel

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

2 ascenseurs sur 3

2 ascenseurs sur 3 dans Ascenseurs logoblackpetit 

Deux ascenseurs sur trois ne sont pas aux normes

2000 accidents par an dont 6 à 10 graves sont dénombrés. Les ascensoristes ont jusqu’à juillet pour se conformer à la loi de 2003 qui imposait une modernisation du parc, un délai qui pourrait être repoussé à 2010.

(c) Sipa

(c) Sipa

Alors qu’une loi de 2003 imposait des nouvelles normes pour les ascenseurs, à mettre en place progressivement jusqu’en juillet 2008, « seulement 25 à 30% du parc » les respecte actuellement, indique la Fédération des ascensoristes dans Le Parisien ce jeudi 31 janvier. Ce délai pourrait être prolongé jusqu’en 2010. Selon le quotidien, la France possède le parc d’ascenseurs le plus vétuste d’Europe. D’après la Fédération des ascensoristes, 60% des cabines ont plus de 20 ans. Elle dénombre 150 000 personnes bloquées entre deux étages par an et 2000 accidents par an dont 6 à 10 graves.

Les ascensoristes mis en cause

Cinq offices HLM parisien dénoncent cette situation, indique Le Parisien. Il s’agit de l’Opac (Office public d’aménagement et de construction de Paris), la RIVP (Régie immobilière de la ville de Paris), la Siemp (Société immobilière d’économie mixte de la ville de Paris), Paris-Seine et la SGIM (Société de gérance d’immeuble municipaux), qui gèrent 220 000 logements. Pierre Castagnou, président de la RIVP déclare que sa régie comptabilise « près de neuf pannes par an et par cabines » et qu’en 2007, « leur durée allait de quelques heures à plus de quarante jours ». Il dénonce le comportement des ascensoristes.

Difficultés de recrutement

Selon lui, « ils utilisent une main d’œuvre mal qualifiée, leurs prestations sont peu fiables et les délais mal tenus ». De son côté Alain Bienfait, directeur des installations chez Schindler confie qu’il a « des difficultés énormes à recruter ». Mais « l’ascenseur reste un moyen de transport sûr. Il aurait été beaucoup plus grave de ne pas lancer ce plan de modernisation », ajoute-t-il. La Fédération des ascensoristes estime qu’il faudrait embaucher 1.500 techniciens par an pour combler la demande.

barred dans Ascenseurs

DSC Votez CFTC !

barred

Ascenseurs travaux

Ascenseurs travaux dans Ascenseurs cftc

Travaux prévus sur les ascenseurs 

Le gouvernement avait prévu que la rénovation des ascenseurs domestiques coûterait 3 milliards d’euros aux ménages. En fait, ils vont devoir payer le double » :  dans une étude inédite sur le sujet, l’UFC-Que Choisir a mis en évidence les conséquences indirectes, et coûteuses pour les consommateurs, que pourrait avoir la rénovation du parc des ascenseurs imposée par la loi. Une analyse retorquée par la Fédération des ascenseurs.Des variations de prix qui vont de 28 à 82% selon le type de prestations, des travaux qui devraient coûter par ascenseur en moyenne 11.000 euros et seront en fait facturés 22.000 euros : certains ascensoristes n’hésitent pas à profiter des obligations légales faites aux consommateurs pour alourdir la note selon l’association de consommateurs. D’autres facturent parfois des rénovations qui ne sont pas imposées par la loi.

Au contraire, « les statistiques annuelles de la fédération (des ascenseurs) réalisées par un cabinet extérieur font ressortir en 2007, un prix moyen par ascenseur de 19.000 euros en baisse importante par rapport aux 24.000 à 25.000 euros par appareil observés les années précédentes ». Ce cabinet a fait savoir, qu’il est difficile d’établir une moyenne en raison du nombre de modèles sur le marché.

Pour remédier à cette situation, l’UFC-Que Choisir propose de mettre en place « un kit de négociation » aux consommateurs avec une fourchette indicative de prix par poste de travaux. L’association demande également que les délais de rénovation imposés par la loi soient reportés.

Conseil à l’intention des copropriétaires : demander au moins trois devis détaillés avant d’engager des travaux.

barred dans Ascenseurs

DSC Votez CFTC !

barred

Travaux ascenseurs

Les travaux de mise en sécurité des ascenseurs

La loi n° 2003-590 du 2 juillet 2003 urbanisme et habitat a dépoussiéré la législation sur les ascenseurs. Cette loi a été complétée par le décret n° 2004-964 du 9 septembre 2004 et un arrêté du 18 novembre 2004.

Le décret a fait obligation d’entreprendre des travaux de mise en sécurité des ascenseurs selon un échéancier. Les premiers dispositifs sont à mettre en oeuvre au plus tard le 3 juillet 2008 et c’est ici que le bât blesse.  

En effet, pour cause de publication de décret tardif et d’approche de l’échéance, la demande a explosé provoquant, particulièremnent depuis le début de l’année 2007, une augmentation sensible des prix d’intervention des entreprises spécialisées.

Etant donné la situation, le gouvernement vient de faire savoir qu’il reportait cette première échéance au 31 décembre 2010 et qu’un décret modifiant celui du 9 septembre 2004 était actuellement à l’examen du Conseil d’Etat.

Travaux ascenseurs dans Ascenseurs barred

DSC Votez CFTC !

barred dans Ascenseurs




akwateam |
OUED KORICHE |
lalogeuse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LES POMPIERS DE VERZENAY
| ROLLER A CHAUMONT
| Blogaide