• Accueil
  • > Archives pour février 2009

Archive mensuelle de février 2009

Protégé : Rupture négociée

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Appel du 19 mars 2009

Appel du 19 mars 2009 dans Information cftccolombe 

Appel des organisations syndicales CFTC, CFDT, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA

La forte mobilisation du 29 janvier a conduit le président de la République à annoncer à l’occasion de la rencontre avec les partenaires sociaux, le 18 février, une légère inflexion sociale à son plan de relance.

En réponse à une partie des revendications avancées par les organisations syndicales, des mesures sont annoncées, des processus de concertation sont proposés sur le partage de la valeur ajoutée et des profits, un fonds d’investissement social est programmé.

Les organisations syndicales CFTC, CFDT, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA considèrent que les mesures sont trop parcellaires pour modifier le cap économique de la politique gouvernementale. Par ailleurs le Président a refusé catégoriquement d’augmenter le Smic, de modifier sa politique d’emploi dans les fonctions publiques et de revenir sur la défiscalisation des heures supplémentaires… A cela s’ajoutent l’attitude dogmatique du patronat et son refus d’assumer ses responsabilités.

La crise nécessite des réponses d’une toute autre portée. Les effets de la crise économique et financière s’accentuent et accroissent les inquiétudes des salariés. La recrudescence des suppressions d’emploi, d’utilisation du chômage partiel, contribuent à amplifier la récession et pèsent lourd sur le pouvoir d’achat qui se dégrade.

Tout ceci conduit les organisations syndicales à poursuivre la mobilisation. Elles appellent à poursuivre les actions engagées dans les secteurs professionnels.

Elles confirment la journée de mobilisation interprofessionnelle

du 19 mars 2009

qui donnera lieu à des grèves et des manifestations dans tout le pays.

En prolongement de leur déclaration commune du 5 janvier 2009, elles appellent leurs syndicats et les salariés, les demandeurs d’emploi, les retraités, à faire entendre au gouvernement comme aux responsables patronaux et employeurs leurs revendications:
- défendre l’emploi privé et public,
- lutter contre la précarité et les déréglementations économiques et sociales,
- exiger des politiques de rémunération qui assurent le maintien du pouvoir d’achat des salariés, des chômeurs et des retraités et réduisent les inégalités,
- défendre le cadre collectif et solidaire de la protection sociale, des services publics de qualité

Elles expriment leur solidarité et leur soutien aux salariés des DOM et à leurs organisations syndicales et appellent gouvernement et patronat à répondre positivement aux revendications posées.

Elles conviennent de se réunir à nouveau le 20 mars 2009 à 8h00.

DsC

 

Foot en salle 2009

Foot en Salle

Foot en salle 2009 dans Information foot1

Vendredi 13 Mars 19h00

Marly foot dans Schindler

Site Citadium-Foot en salle...

Agence de Schindler Metz et Schindler Nancy

Votre CE vous invite à participer à un tournoi de foot en salle dans un complexe entièrement dédié à ce sport. Un tirage au sort sera effectué sur site pour composer chaque équipe de 5 joueurs, l’organisation du tournoi variera selon le nombre de participant.

insolitegif024 dans Syndicat CFTC  Un buffet froid vous sera servi.

insolitegif024 Vestiaire et douches sont également disponibles.

Une participation de 10 Euros vous est demandée à l’inscription.

Seul le personnel Schindler est concerné, seuls les joueurs auront accès à la salle.

Covoiturage recommandé pour le transport.

Contact Metz: Benoit Commet 06 85 91 41 31

Contact Nancy: Philippe François 06 89 49 56 67

DsC

 

And the winer is…

Protégé : Participation

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Intéressement

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Info 17 02 2009

Info 17 02 2009 dans Information cftccolombe

Ce que proposera la CFTC au rendez-vous à l’Elysée.

La CFTC a rencontré les ministres du Travail, de l’Economie, le secrétaire d’état à l’Emploi, le 10 février, dans le cadre d’une réunion préparatoire à la rencontre tripartite du 18 février.

Les membres du gouvenement, un à un, préparent soigneusement le terrain jusqu’au 18 pour éviter une nouvelle grogne ou déception des organisations syndicales. Ainsi le ministre du Travail, Brice Hortefeux, a-t-il affirmé dans Le Monde du 13 février que lors de cette rencontre “il y aurait à la fois des annonces concrètes et des pistes pour l’avenir”.

La réunion devrait déboucher “sur des mesures limitées au « temps de la crise » pour les salariés placés au chômage total ou partiel”, a indiqué le même jour la ministre de l’économie et de l’Emploi Christine Lagarde.

La CFTC a elle été très claire: elle attend que soient rapidement mis en oeuvre des mesures produisant un effet rapide dans la vie quotidienne. Elle a commencé à en formuler quelques-unes lors de la rencontre du 10 février.

Dans cet esprit, la CFTC réclame l’éxonération de tout ou partie de la taxe d’habitation, le versement d’une prime de 200 euros pour toutes les familles bénéficiant des allocations familiales et de 300 euros pour les familles monoparentales qui ont un seul enfant à charge.

Elle demande l’ouverture de négociations dans la Fonction publique sur les salaires et l’emploi pour assurer un service public de qualité et accessible à tous; le remboursement par les banques des frais de gestion de compte au titre de l’année 2008 (sur la base du récapitulatif que les familles reçoivent ces jours-ci); aux entreprises d’avoir conclu un accord salarial avant de percevoir toute aide publique ou avant de procéder au versement d’un dividende à ses actionnaires, ainsi qu’un recours accru aux dispositifs de formation professionnelle.

La CFTC présentera également le 18 février d’autres mesures relatives au logement, à la santé…

DsC

Prud’hommes 16 02 2009

Prud'hommes 16 02 2009 dans Information logoprudhommes

Négociations immédiates !

Depuis plusieurs mois, les conseillers prud’hommes – toutes organisations syndicales confondues – protestent contre un décret du 16 juin 2008 restreignant le temps alloué à leurs activités de magistrats.

Cette réforme a de graves conséquences sur la qualité de la justice prud’homale et sur sa capacité à faire droit aux salariés spoliés. Les prud’hommes, souvent dernier rempart contre les effets de la délinquance patronale, jouent également un rôle essentiel dans la défense du droit du travail et la lutte contre les suppressions d’emploi injustifiées.

Tout au long du mois de janvier, les assemblées solennelles ouvrant la nouvelle année judiciaire ont été l’occasion de manifestations largement suivies. Dans de nombreux conseils, des grèves d’audience ont eu lieu, comme à Lyon, Villefranche-sur-Saône, Créteil, Villeneuve-Saint-Georges, Longjumeau, Paris, Bobigny, Forbach, Bayonne, Béziers, Tours, Orange, Avignon, Annecy, Bonneville, Melun…

Jeudi 12 février, un grand nombre de conseillers prud’hommes ont occupé le ministère du Travail, quai André Citroën, à l’occasion de la tenue du Conseil supérieur de la prud’homie. De nombreuses manifestations ont eu lieu en province en direction des préfectures ou des autorités judiciaires. Les délégations, le plus souvent unitaires, ont exigé l’ouverture sous quinze jours d’une renégociation du décret et sa suspension jusqu’à la promulgation d’un nouveau texte.

La CFTC exige une réponse rapide à ces demandes. Elle poursuivra ses efforts de mobilisation et d’information des salariés.

DsC

Info 14 02 2009

 Info 14 02 2009 dans Information cftccolombe

ASSURANCE CHOMAGE

La CFTC ne signera pas

Les organisations  syndicales CFTC, FO, CGT, et CFE-CGC ont décidé de ne pas signer l’accord sur l’assurance-chômage, du 23 décembre 2008, qui raccourci la durée d’indemnisation pour certains chômeurs…

Quatre syndicats sur cinq disent non à ce texte pénalisant, accepté par la seule  CFDT, et les trois organisations patronales.

Cet accord, concocté par le MEDEF, et validé par la seule CFDT est dans la droite ligne de l’accord sur la représentativité, qui met à mal le pluralisme syndical, qu’elle-même à également signé.

La CFTC tient à rappeler qu’elle a toujours pris ses décisions en fonction de l’intérêt des salariés et du contexte économique et social. Or, aujourd’hui, ce texte n’est pas à la hauteur des enjeux que la crise nous impose pour que la CFTC engage sa signature. Si cette convention est agréée par les pouvoirs publics, une partie des demandeurs d’emploi, plus particulièrement les personnes en situation de précarité et les jeunes, et dans une moindre mesure les seniors, se verront laisser au bord de la route. Alors que le RSA met en avant l’intérêt financier que tout bénéficiaire doit avoir de retrouver un emploi même minime en cumulant minima social et salaire perçu, le dispositif proposé par la convention a pour conséquence la perte de droits ouverts du fait de la reprise d’un emploi, souvent précaire.

Exemple : un salarié licencié devra obligatoirement avoir travaillé  six mois, au cours des douze mois précédents, pour bénéficier des allocations chômage.

Autre crasse glissée dans cet accord très patronal ; les filières qui permettaient de mieux traiter les chômeurs de longue durée sont terminées au profit d’un système unique. Or, 900 000 demandeurs d’emploi bénéficient de ces dispositifs.

La CFDT à également validé la proposition du MEDEF d’une double baisse des cotisations de chômage versées par les entreprises  à hauteur de 0,5% en juin 2009, puis au 1er janvier 2010.

Résultat des courses : les chômeurs seront de plus en plus nombreux, et l’argent pour les indemniser de moins en moins abondant.

Pour toutes ces raisons, le bureau confédéral de la CFTC demande donc l’ouverture de négociations d’un avenant de l’article 7 à la présente convention pour organiser la baisse des cotisations. Celle-ci doit s’appuyer sur une évaluation globale de la situation financière de l’assurance chômage. Elle doit également être conditionnée à une amélioration de l’indemnisation des demandeurs d’emploi sous les deux formes suivantes :

flecheblue dans Syndicat CFTC généralisation de l’indemnisation de tous les demandeurs d’emploi précaires dès 4 mois

flecheblue possibilité pour les demandeurs d’emploi d’additionner des droits anciens non consommés avec des droits nouveaux

La CFTC demande au gouvernement d’appuyer sa demande d’ouverture de négociation d’un avenant.

Bernard CULETTO

DsC

Info 10 02 2009

Info 10 02 2009 dans Information cftcmtaux 

Communiqué commun des organisations syndicales CFTC, CFE-CGC, CFDT, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA

L’intervention télévisée du Président de la République a été marquée par la force de la mobilisation du 29 janvier. Cependant les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA considèrent que les réponses apportées jusqu’à présent restent loin des attentes et des exigences portées par la mobilisation du 29 janvier et leur déclaration intersyndicale du 5 janvier.

L’annonce d’une réunion des partenaires sociaux le 18 février avec la formulation d’un certain nombre de pistes constitue un élément important. Mais malgré un changement de ton le président de la république maintient pour l’essentiel ses orientations en matière de politique économique et sociale.

Les organisations syndicales attendent de la réunion du 18 février que le gouvernement apporte des réponses concrètes et engage les discussions nécessaires à l’ensemble des revendications de la déclaration intersyndicale. Elles attendent également que le patronat prenne ses responsabilités.

C’est pourquoi les organisations syndicales estiment indispensable de maintenir la pression dans l’unité d’action. Elles appellent à poursuivre les actions engagées dans les secteurs professionnels et les entreprises et à prendre toutes les initiatives pour construire les mobilisations nécessaires.

Elles décident d’une nouvelle journée d’action interprofessionnelle le 19 mars.

Elles se retrouveront le 23 février pour évaluer les résultats de la réunion du 18 février et préciser le sens, le contenu et les modalités de cette journée sur la base de leur déclaration intersyndicale du 5 janvier:

• Donner la priorité au maintien des emplois dans un contexte de crise économique.

• Améliorer le pouvoir d’achat, réduire les inégalités dans les politiques salariales.

• Orienter la relance économique vers l’emploi et le pouvoir d’achat.

• Préserver et améliorer les garanties collectives.

• Réglementer la sphère financière internationale.

DsC

Social et Culturel

INFORMATION

Social et Culturel dans Information barred

logoschindler dans SchindlerSocial et Culturel !

 

2008

  • Karting Nancy (21 juin 2008)
  • Pêche Metz (11 octobre 2008)
  • Karting Reims (10 octobre 2008)
  • Repas de fin d’année (13 & 14 décembre 2008)
  • 2009

  • Football en salle (13 mars 2009)
  • Week end Sportif « Bol d’air » (20 et 21 juin 2009)
  • Pêche Metz (26 septembre 2009)
  • Bowling Reims (13 novembre 2009)
  • Soirée Cabaret (12 décembre 2009)
  • 2010

  • Football en salle (5 février 2010)
  • Adhésion CFTC...

    barred

    DsC Adherez !

    barred

    12



    akwateam |
    OUED KORICHE |
    lalogeuse |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES POMPIERS DE VERZENAY
    | ROLLER A CHAUMONT
    | Blogaide